Comment entretenir son vélo pliant et ses accessoires ?

Qu’il soit pliant ou non, l’entretien d’un vélo et de ses accessoires contribuent fortement à éviter une usure prématurée et donc à prolonger sa longévité. Pour pouvoir rouler en toute tranquillité, il est ainsi conseillé de faire la révision d’un vélo tous les trois mois en moyennes.

Certains modèles de vélo pliant haut de gamme comme les Dahon nécessitent un entretien particulier pour les conserver le plus longtemps possible, ces vélos pliants sont de gros investissement à l’achat qu’il ne faudrait pas laisser s’abimer trop vite.

La révisions des pneus

La révision des pneus passe par un simple contrôle visuel. Vous devez donc vous assurer de l’état général des pneus en contrôlant leurs usures. S’ils sont devenus lisses, que les flans sont déchirés ou que des fissures ou des craquelures apparaissent, alors il est temps de changer vos pneus.

La pression des pneus

Les pneus doivent être gonflées en fonction de votre pratique, de votre poids et du type de pneu que vous utilisez. On compte cependant que pour une bonne tenue de route en ville, qui est l’utilisation principale d’un vélo pliant, la pression doit généralement se situer entre 3,5 et 5 bars.

L’entretien de la chaîne

Pour contrôler l’usure de la chaîne, la méthode plus fiable est d’utiliser un testeur d’usure de chaîne à vélo, mais à défaut un contrôle manuel peut être effectué. Quand elle est sur le grand plateau, tirez légèrement sur la chaîne. Si un espace conséquent apparaît, votre chaîne est usée et doit être changée.

La lubrification de la chaîne

La chaîne doit également être régulièrement lubrifiée pour éviter sa corrosion avec le temps.  Pensez à nettoyer votre chaîne des impuretés extérieures et avec un lubrifiant pour chaîne à vélo, appliquez un filet d’huile sur toute sa longueur. Vous n’avez pas besoin d’en mettre une grosse quantité car le surplus d’huile se fera éjecté lors de sa prochaine utilisation.

Contrôler l’usure des patins

Pour déterminer l’usure des freins, observez attentivement les patins. Comme les roues, les patins laissent apparaître des rainures, permettant l’évacuation de l’eau et donc le freinage par temps de pluie. Si votre patin est trop usé, il doit être changé.

La position des patins

La position des patins est également à prendre en compte. Ces derniers doivent se situer précisément à plat et parallèles à la jante. Donc ni haut-dessus, sur la roue en elle-même, ni en-dessous, dans le vide sous la jante.

La vérification des freins

Vient après la vérification des freins. Quand vous activez le frein, vous devez pouvoir commencer à freiner sans que le levier ne touche le guidon. A défaut, vous devez donc régler la course du levier de frein à l’aide de la molette adéquate (se situant sur le module du levier) ou en retendant le câble de freinage depuis l’étrier.

Le nettoyage d’un vélo pliant

L’heure est enfin venue de nettoyer en profondeur votre destrier pliant pour pouvoir reprendre la route. II est conseillé d’utiliser des produits spécifiques et d’y aller doucement, à la main, pour éviter une dégradation de la peinture. L’utilisation d’un jet à pression pouvant faire s’infiltrer l’eau dans les roulements et provoquer l’apparition de rouille.

Le cas du vélo pliant électrique

Dans le cas d’un vélo pliant électrique, il est important de faire attention à la durée de vie de votre batterie. Cette dernière doit être rechargée au minimum tous les deux mois, même si vous n’utilisez pas votre vélo pendant cette période. Si vous utilisez votre vélo quotidiennement, vous n’êtes donc pas concernés par cette étape.

Laisser un commentaire